Kristian Blummenfelt Champion du Monde de Triathlon 2021

dimanche 22 août 2021

Teams / Athlètes

Récent Champion Olympique de triathlon, Kristian Blummenfelt a confirmé sa place au sommet de la hiérarchie mondiale avec une victoire historique sur la manche finale des Championnats du Monde à Edmonton au Canada. Avec cette victoire, le triathlète norvégien de 27 ans devient le premier à remporter le titre olympique et le titre mondial la même année.

Kristian Blummenfelt a attaqué la manche finale en deuxième position au classement général derrière son rival britannique, le vice champion olympique Alex Yee. Le classement général du Championnat du Monde de triathlon de cette année a été déterminé en additionnant les trois meilleurs scores des épreuves de Yokohama (Japon), Leeds (Angleterre), Montréal (Canada), les Jeux Olympiques de Tokyo et la Grande Finale à Edmonton (Canada). Avec des victoires à Yokohama et aux Jeux Olympiques de Tokyo, Blummenfelt devait terminer devant Yee à Edmonton pour s'assurer le titre.

Après la partie natation longue de 1,5 km, Blummenfelt a attaqué la partie vélo de 40 km dans un groupe en poursuite derrière trois hommes, dont le champion du monde en titre Vincent Luis (France), sorti de l'eau en tête, ainsi que le Belge Marten Van Riel et le Hongrois Mark Devay.

De là, le Champion Olympique de Triathlon s'est mis au travail sur son vélo de route aéro Giant Propel Advanced SL Disc, menant le groupe de chasse à une trentaine de secondes des hommes de tête. Equipé avec une paire de roues CADEX Cycling et portant le casque de vélo aéro Giant Pursuit, Blummenfelt a pu mettre du temps sur Yee.

Au moment de poser le vélo avant la partie course à pied de 10 km, Kristian Blummenfelt n'était qu'à 10 secondes de la tête. "Quand j'ai vu qu'Alex Yee était dans le deuxième peloton, j'ai pensé que je devais simplement mener le groupe de contre et ne pas laisser Marten Van Riel s'échapper", a-t-il déclaré après la victoire. "C'était l'objectif, mais Marten était aussi très fort à la course et je ne pensais pas remporter la victoire."

Courant dans un groupe de tête de sept athlètes, Blummenfelt a produit son habituelle accélération finale à un peu plus de deux kilomètres de l'arrivée. C'était suffisant pour faire décrocher deux triathlètes du groupe, puis avec une deuxième relance, deux de plus ont décroché. A l'entame du dernier kilomètre, c'était Blummenfelt, Van Riel et le Français Leo Bergère. A l'arrivée sur le tapis bleu pour le sprint final, le Norvégien a placé une dernière accélération foudroyante pour remporter la victoire juste devant le belge Van Riel, en argent et le français Léo Bergère en bronze.

"Ce fut une très bonne année, je dois dire", a déclaré Blummenfelt à l'arrivée. "Avant cette saison, je me rendais compte que je vieillissais et que je n'avais toujours pas remporté de titre. Maintenant, je suis champion olympique et champion du monde !"

Partager